Accueil / Loisirs / Vacances insolites au Costa Rica : quelques endroits à explorer
costa rica

Vacances insolites au Costa Rica : quelques endroits à explorer

Le Costa Rica est tout d’abord connu pour la diversité de sa faune et de sa flore. Le pays tend particulièrement à protéger son patrimoine naturel. De par cette situation, ce petit pays d’Amérique centrale reste une destination de choix pour les amateurs de nature. Il abrite en effet une trentaine de parcs nationaux rassemblant 10 000 espèces de plantes, des jungles, des forêts, des chutes d’eau, un littoral paradisiaque, des sources d’eau chaude, des volcans, 870 espèces d’oiseaux, des espèces de mammifères… Il y a même des lieux sortant de l’ordinaire et permettant de réaliser des vacances insolites au Costa Rica. En voici quelques-uns où il fait bon de s’attarder durant un séjour dans ce pays.

Jungle costa rica
Jungle Costa Rica Sloth Three Finger Sloth

Explorer le sanctuaire des paresseux Aviarios del Caribe

Aviarios del Caribe est une réserve naturelle privée axée sur la recherche, la protection et la réhabilitation des paresseux. Il s’agit d’un merveilleux endroit où associer découverte et aventure au cœur de la jungle costaricienne. La réserve, d’une superficie de 129 hectares, est à seulement quelques kilomètres du littoral et à une dizaine de kilomètres au nord de Cahuita.

Des balades en canoë avec guide y sont accessibles pour admirer la beauté du parc et pour voir les paresseux dans leur milieu naturel. Ensuite, la visite se poursuit vers la « nurserie » pour voir les bébés paresseux. Le parc dispose d’un gîte bed and breakfast pour ceux qui veulent y passer quelques jours pour s’immerger dans l’univers de ces créatures particulières. Il faut dire que cet endroit est une étape extraordinaire durant des vacances au Costa Rica. Il vaut donc mieux l’inclure dans son circuit.

L’île San Lucas, un endroit insolite à voir durant son séjour au Costa Rica

L’île de San Lucas est particulière parce qu’elle abrite une ancienne prison. Elle est localisée dans le golfe de Nicoya du côté du littoral pacifique du pays. Fermée en 1991, cette prison aurait accueilli les prisonniers les plus dangereux du pays. Il s’agissait de l’une des prisons costaricaines où la vie carcérale était la plus dure. D’ailleurs, les traces des atrocités et souffrances des détenus y sont encore présentes notamment, à travers les centaines de graffitis et les immenses dessins ornant les murs des cellules.

En plus de ce passé historique plus ou moins intéressant, les lieux sont également un sanctuaire de la nature. Isla San Lucas présente en effet, une très riche biodiversité et des plages paradisiaques. D’ailleurs, on y trouve des animaux fascinants comme les tatous, les faisans, les cerfs, les singes hurleurs, les fourmiliers, les ratons laveurs, les serpents…

Les sphères de pierre de la péninsule d’Osa et de l’île du Caño

Les sphères mégalithiques du Diquis sont des trésors archéologiques très peu connus qui sont localisés dans la péninsule d’Osa et sur l’île du Caño. Les sphères sont dotées d’un diamètre variant autour de 2,57 mètres et peuvent peser jusqu’à 15 tonnes. La structure sphérique parfois parfaite de ses sphères reste encore un mystère pour les archéologues.

L’on ignore jusqu’à maintenant qui a pu élaborer ces merveilles. Cependant, d’après les archéologues, elles ont été créées par des humains avec des outils. Toutefois, il est à noter que les recherches ont amené à croire que ce sont les Diquis, un peuple préhispanique semi-nomade, qui ont réussi à créer ces sphères. Dans tous les cas, ce sera une découverte intéressante à faire durant un séjour au Costa Rica.

A propos de Léna Rousseau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *