Suivi de thèse :

Calendrier 2017 :

L'inscription automatique démarre en août, les résultats de suivi de thèse (avis sur la réinscription en année supérieure de chaque doctorant) doivent être remontés au niveau de l'ED STIM par chaque laboratoire avant le vendredi 16 juin 2017.
Les rapports des suivis de thèse doivent obligatoirement arriver auprès du secrétariat.

Formulaires disponibles :

Formulaire de proposition du comité de suivi de thèse composition comité thèse
Fiche d'évaluation rapport comité these
 

Texte tiré de la convention entre les établissements co-accrédités :

Il est constitué pour chaque doctorant un comité de suivi de thèse, proposé par le directeur de thèse, le co-directeur et le(s) co-encadrant(s), soumis à la validation du conseil de l'ED.
Le comité est composé du directeur de thèse, des co-directeur et co-encadrant(s) et de deux chercheurs ou enseignants-chercheurs non impliqués dans le travail de thèse, dont l'un au moins est extérieur au laboratoire accueillant le doctorant et si possible extérieur à l'établissement.
L'objectif est de suivre le bon déroulement du travail de thèse et de lever tout dysfonctionnement.
L'inscription est renouvelée au début de chaque année universitaire, après examen de l'avis écrit du comité de suivi de thèse, faisant suite à l'évaluation de l'évolution du projet.
 

 

Décision du conseil de l'EDSTIM

Procédure de suivi de thèse :

Le comité de suivi (CST) sera mis en place pour les doctorants inscrits depuis la rentrée 2008 (actuellement en 1ère année de thèse). L'ED fera confiance aux Laboratoires qui, en fonction de leur culture et des contraintes spécifiques liées aux différentes disciplines, peuvent proposer une mise en place souple, efficace et adaptée.
C'est logique et souhaitable, car c'est le laboratoire d'accueil, qui est le plus adapte et le mieux placé pour apprécier le doctorant sur le plan scientifique et humain.
Dans les cas normaux, on attend un avis favorable. L'ED interviendra s'il y a des cas 'difficiles'  qui nécessitent des conditions pour pouvoir s'inscrire en année supérieure ou qui obligent un arrêt de la thèse.

Planning :

1) Soumettre à l'EDSTIM, la fiche de 'Proposition de membres du Comité de Suivi de Thèse',  signée par le doctorant, les membres du comité de suivi, le directeur de laboratoire avec le dossier d'inscription en 1ère année qui sera validée par la cellule du site et/ou le bureau et transmise au conseil de l'ED.
2) Le laboratoire donnera une liste des doctorants ayant un avis positif et une liste des doctorants ayant un avis neutre ou négatif à partir de la fin du mois de juin et avant la fin du mois de septembre, afin que les doctorants ayant un avis positif puissent s'inscrire en année supérieure. Pour ceux qui ont un avis négatif d'un des membres du comité, une réunion entre le doctorant, le directeur, le co-directeur et les encadrants de thèse, le directeur de laboratoire et le directeur ou le directeur adjoint de l'ED pour discuter la suite à donner. Si la décision est de ne pas autoriser la réinscription du doctorant, cette décision doit être communiquée par l'ED à l'ensemble des acteurs concernés.

Quelques Recommandations :

1ère année :
L'objectif est de savoir si le doctorant a acquis des compétences nécessaires pour aboutir à une soutenance dans le temps imparti (3 ans en général pour les non salariés). Le suivi en première année, permet au doctorant de bien structurer ses idées et de définir, à partir de l'analyse de la bibliographie, des pistes de recherche intéressantes. Il permet aussi au laboratoire de déceler les cas difficiles et de statuer sur ceux-ci afin d'éviter des démissions après plusieurs années de préparation. Dans cet esprit on pourrait imaginer que le rapport contient les éléments suivants :

- Bibliographie exhaustive de sa thématique de recherche ;
- Position de sa recherche sur le plan national et international ;
- Quelques pistes à explorer à partir de l'analyse de la bibliographie ;
- Avenir professionnel envisagé ;
- Nombre de modules de formation suivi.  (>=2 modules suivis).

2ème année :
On pourrait demander au doctorant de faire un premier plan de thèse, en discussion avec son directeur et ses encadrants, pour qu'il puisse définir la cohérence de sa thèse. Cela permet de mieux quantifier les efforts à faire pour la dernière année de thèse. Il s'agit donc de faire un bilan tant sur les avancées que sur la formation doctorale et de se projeter vers la soutenance finale.  Normalement un doctorant doit suivre au moins 5 modules à la fin de sa deuxième année de thèse.

3ème année :
Une pré-soutenance qui aidera le doctorant à préparer sa soutenance finale (les 6 modules doivent être validés intégralement). Le doctorant fait un bilan sur l'avancée de sa thèse (publications, formations suivies et préparation de son avenir professionnel envisagé (est-ce qu'il a fait suffisant d'heures d'enseignements s'il envisage de faire une carrière en tant qu'enseignant-chercheur, est-ce qu'il a besoin de faire d'autres formations professionnelles s'il envisage de faire une carrière dans les secteurs privés, ... ?).

 

Elements diaporama

Cache diaporama

Diaporama

diapo01